Une personne qui fait du trading en options binaires est amenée à prendre des décisions pour rentabiliser son investissement. Pour être en position de décider et de faire les bons choix, le trader a besoin de certaines informations. Pour ce faire, il doit procéder à l’analyse marchande du marché des options binaires en utilisant certaines méthodes.

Les modèles paraboliques

Le modèle parabolique s’applique en étudiant une courbe continue, obtenue en reliant les cours de clôture d’un actif sur une période. Le graphique matérialise ainsi les variations du cours d’un actif, avec pour références les valeurs de clôture. On distingue, toutefois, une variante du graphique en ligne, qui est nommée représentation des volumes. La représentation des volumes est presque identique au modèle du graphique en ligne, à la seule différence qu’elle comporte, au bas du graphique, des précisions sur les volumes échangés.

Les bar-charts

Les bar-charts sont un mode de représentation des tendances d’un marché incluant le cours d’ouverture, le cours de clôture, le prix le plus élevé observé ainsi que le prix le plus bas. Les bar-charts sont reproduits de telle sorte qu’une barre large indique la variation globale, sur une séance, du cours d’un actif. Les sommets de ladite barre matérialiseront donc les cours d’ouverture et de clôture. Par ailleurs, deux traits fins, l’un en haut et l’un en bas, permettent de connaître, respectivement, les prix les plus élevés observés et ceux les plus bas. Une autre méthode, semblable aux bar-charts, permet d’avoir plus d’informations.

Les bougies ou chandeliers japonais

Les chandeliers japonais sont exactement à l’image des bar-charts. Néanmoins, ils ajoutent une information supplémentaire précieuse : la tendance globale du cours de l’actif. Le modèle des bougies implique l’utilisation de colorations variées (jaune et rouge, transparente et pleine… etc.) pour matérialiser une baisse ou une hausse sur la journée. Ainsi, les sommets des barres prennent des sens différents selon qu’il y ait eu hausse ou baisse.

Les bandes de Bolinger

Les bandes de Bolinger servent à calculer l’évolution probable de la valeur d’un actif. Pour ce faire, le trader ou l’analyste des marchés financiers définit une échelle de temps sur la base de laquelle il fera ses calculs. La méthode consiste, ensuite, à calculer les moyennes mobiles des valeurs prises par le cours de l’actif. Il faut également déterminer les moyennes mobiles des deux courbes au-dessous de la moyenne mobile de la période, et des deux courbes au-dessus. Une bande est obtenue en reliant les moyennes mobiles supérieures et celles inférieures. La moyenne mobile, de la période fixée comme base, se trouvera dans le périmètre délimité par la bande. Selon qu’elle soit proche de la limite inférieure ou de celle supérieure, l’on pourra alors prédire un rebond ou une correction.

Les modèles en points : les points de pivots

Les points de pivots constituent une méthode qui tient compte de la psychologie humaine. Ils permettent de cerner les zones psychologiques dites de support et de résistance. Le point de support représente le moment à partir duquel les acheteurs prennent le dessus sur les vendeurs dans les transactions sur le marché financier. Le point de résistance concerne le moment où les vendeurs prennent le dessus. On distingue les points de pivot de Woodie, les points de pivot de Camarilla… etc.